Partenaires

LOMC
Logo CNRS Logo UNIV
Logo Region



Rechercher

sur ce site

sur web cnrs


Logo_UE copie

Les travaux de recherche sur les projets : BIOENGINE, NEPTUNE, TIGRE, MADNESS, SUPERMEN, CO2 VIDRIS, EMOPLAF, Energétique du Bâtiment sont cofinancés par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Normandie avec le Fonds européen de développement régional (FEDER).


Accueil du site >

Les événements de la journée

1 événement

  • Jeudi 7 février 14:00-15:00 - Patrice Theulé - Aix-Marseille Université, Laboratoire d'Astrophysique de Marseille, Physique des Interactions Ioniques et Moléculaires

    Physico-chimie des glaces interstellaires

    Résumé : Au sein du milieu interstellaire de notre Galaxie, ou des autres galaxies, a lieu une physico-chimie extrême, marquée par une faible densité, une très basse température, et par l’influence des particules ionisées et des photons. Les aspects microscopiques de cette physico-chimie déterminent les structures à grande échelle des galaxies ou des zones de formation stellaire. Les espèces (atomes, molécules, ions moléculaires, poussières) crées par les différents processus physico-chimiques nous permettent de contraindre les paramètres physiques des objets astrophysiques. La fiabilité de cette sonde chimique repose à la fois sur la connaissance de l’ensemble du réseau de réactions chimiques et sur la connaissance des paramètres cinétiques des réactions. En particulier les zones les plus denses, où vont se former les étoiles, sont marquées par la présence de molécules organiques complexes, dont la synthèse est fortement influencées par la surface du manteau de glace des grains interstellaires.
    Afin de comprendre comment ces molécules complexes sont formées dans les glaces, il est possible de réaliser des expériences de laboratoire sur des analogues de glaces interstellaires composés de molécules simples afin de les faire évoluer vers des molécules plus complexes. Lors de ce séminaire je présenterai les expériences qu’il est possible de mettre en oeuvre pour étudier à la fois le réseau de réactions chimiques en phase solide et la dynamique de ces réactions. Cette dernière repose sur un processus de réaction-diffusion dans lequel le manteau de glace participe activement.

    Lieu : LOMC, Amphithéâtre du site Prony53, rue Prony 76600 Le Havre

    [En savoir plus]